Test de l’iPhone 8

Annoncé en septembre 2017, le succès de l’iPhone 8 a été considéré comme une totale réussite. Il figure en effet parmi les meilleurs smartphones de moins de 5 pouces. Pourtant, le Smartphone ne présente pas d’énormes différences par rapport à son prédécesseur, l’iPhone 7.

Performance de l’iPhone 8

Tout comme l’iPhone 8 Plus, l’iPhone 8 fonctionne avec la nouvelle puce A11 Bionic promettant de meilleures performances. Apparemment, rien ne peut ralentir le fonctionnement du smartphone, peu importe son usage. Réalité augmentée, apparue avec l’iOS 11, ou intelligence artificielle, tout semble fonctionner à merveille sur l’iPhone 8. On ne peut donc pas nier que même avec une mémoire vive de 2 Go, un smartphone peut être parfaitement fluide.

En termes de température, l’iPhone 8 et 8 Plus ont un comportement similaire. En sollicitant fortement son CPU, le smartphone atteint les 39 °C sur une petite partie de sa surface. Lors de la prise de vidéo de 10 min, il atteint les 35 °C autour du module de l’appareil photo, ce qui n’entrave en aucun cas la prise en main du Smartphone.

L’iGPU de la bête d’Apple montre également une excellente performance pour donner des rendus de jeu vidéo particulièrement fluide. L’ensemble des jeux disponible sur l’App Store peuvent être ainsi lancés sur le smartphone sereinement.

Design et ergonomie

L’iPhone 8 reste dans les mêmes designs que ces grands frères. Malgré le marché en plein mouvement, Apple choisit de reprendre le même design avec son smartphone. Ce n’est que pour l’iPhone X que le multinational décide de changer de look.

L’écran de l’iPhone 8 ne recouvre que 66% de sa surface totale. Pourtant, les bordures de l’appareil sont plus optimisées par rapport à celles du 8 Plus. La taille du smartphone offre une meilleure prise en main pour l’utilisateur.

L’iPhone 8 est également doté d’un capteur d’empreinte digitale sur l’unique bouton en façade de l’appareil. Toujours plus performant, il fonctionne parfaitement bien. Contrairement à l’iPhone 7, le bouton sur l’iPhone 8 est devenu un bouton sensitif lié au Taptic Engine.

Certifié IP67, l’iPhone 8 résiste parfaitement bien à la poussière et à l’eau. L’appareil peut être immergé jusqu’à 1 m de profondeur pendant une durée de 30 min. Pour certains utilisateurs, l’absence de la sortie jack 3,5 mm est assez désagréable. Il faut en effet utiliser un casque Bluetooth ou l’adapteur 3,5 mm à Lightning inclus.

La coque de l’iPhone 8 désormais en verre

Malgré l’apparence qui semble inchangée, il existe un nouveau détail non négligeable. La coque de l’iPhone 8 n’est plus en métal. Elle est désormais en verre. Il s’agit d’un changement assez pratique en termes de design et de prise en main, mais aussi utile pour la charge par induction.

Il existe également une large gamme de coques de protection adaptée pour l’iPhone 8. Différents modèles sont disponibles sur le marché pour habiller le smartphone selon les préférences de chacun.

Écran et affichage

L’iPhone 8 n’est pas encore doté de la nouvelle technologie d’écran Oled. Les utilisateurs devront se contentés d’une dalle IPS HD. Offrant un taux de contraste de 1 617 : 1, L’iPhone 8 se présente parmi les meilleures gammes de la technologie LCD tandis qu’il est bien loin des écrans Amoled de Samsung.

L’écran de l’iPhone 8 offre une luminosité maximale de 590 cd/m2 et un taux de réflexion lumineuse à 8 %, ce qui ne l’empêche pas d’être parfaitement lisible en plein soleil.

Concernant les couleurs, l’iPhone 7 semble dépasser l’iPhone 8. Toutefois, il reste très bon dans le domaine. L’appareil présente un delta E à 2,7 contre 1,4 pour l’iPhone 7, ce qui n’est pas facilement différenciable à l’œil nu. La température des couleurs à 6 900 K n’est pas si loin de la norme 6 500 K. la technologie True Tone permet au smartphone de s’adapter à la température de l’environnement.

Audio

La première perception des utilisateurs : il n’y a pas de fiche jack 3,5 mm. La performance audio de l’iPhone 8 dépend ainsi entièrement de l’adapteur fourni et du casque Bluetooth utilisé. Le premier offre tout de même une expérience confortable. La plage dynamique est dans la moyenne avec 92,2 dB avec une largeur d’image stéréo satisfaisante.

Sur l’appareil, Apple a mis en place deux haut-parleurs, l’un sur la tranche inférieure et l’autre en haut, en façade offrant de la stéréo. Les sorties audio sont plus destinées pour les voix que pour une écoute musicale.

Qualité de l’appareil photo

L’iPhone 8 porte le même capteur dorsal de 12 Mpx avec une ouverture de f/1.8, que l’iPhone 7. C’est dans le traitement d’image qu’Apple a apporté des changements. On voit clairement une amélioration de la qualité des images prises par l’iPhone 8.

Avec une luminosité suffisante, la bête d’Apple réussit à sortir des photos de bonne qualité. À faible luminosité, l’iPhone perd en qualité d’image. L’appareil traite les images en laissant place au bruit électronique. Mais avec un coup de lissage, les détails sont conservés. Il faut noter que pour atteindre ce résultat, l’iPhone 8 déclenche une vitesse de 1/4 s et 320 ISO, ce qui est assez lent.

Autonomie

Depuis toujours, la question autonomie n’a jamais été le point fort de l’iPhone, particulièrement pour les petits modèles. Face à l’iPhone 8 Plus, l’iPhone 8 est bien moins endurant. Néanmoins, Apple a tenu ses prouesses. Même en diminuant la taille de la batterie de l’iPhone 8, le smartphone atteint une endurance semblable à celle de l’iPhone 7 avec 10 h 37 min d’autonomie.

Conclusion

Malgré son apparence quasiment inchangée, l’iPhone 8 reste un smartphone très performant offrant une fluidité particulière. C’est pourquoi il se présente parmi les meilleurs smartphones de moins de 5 pouces.