Assurez la sécurité des apprenants en ligne : 5 conseils pratiques pour les enseignants.

L’évolution du numérique ne manque d’intérêt pour aucun secteur. Celui éducatif en tire aussi beaucoup de bénéfices en ce qui concerne la suivie des apprenants par les enseignants. Certaines circonstances l’imposent d’ailleurs même si tout le monde ne sait pas comment s’y prendre. Découvrez ici 5 conseils pratiques pouvant vous aider à assurer la sécurité des apprenants en ligne.

La nécessité d’assurer la sécurité des apprenants en ligne

L’évidence de l’évolution de la technologie nous en oblige. Internet est ancré aujourd’hui dans le quotidien des apprenants avec tout son avantage mais malheureusement toute son insécurité. La communauté en ligne ne propose toujours pas la meilleure éducation. Le monde virtuel contient beaucoup de risques pour l’apprenant même s’il s’y rend avec de bonnes intentions. Tout peut basculer du jour au lendemain en ce moment où l’apprentissage en ligne s’impose. Il urge de prendre des dispositions protectrices des apprenants si l’on veut pour le meilleur dans l’avenir.

La menace est grandissante chaque jour que Dieu fait et souvent plus attirant que l’on ne peut l’imaginer. On ne se rend souvent compte que lorsque le pire est déjà installé. Il existe pourtant des méthodes pratiques pour obtenir un bon résultat dans le temps.

Une approche participative de la sécurité en ligne

Elle consiste à vous impliquer avec les apprenants. Vous devez avoir pour objectif un intéressement à ce qu’ils font sur internet. C’est-à-dire visiter avec eux les sites qu’ils utilisent. Ce n’est pas facile si vous n’optez pas pour une démarche pédagogique. Ils peuvent vous cacher des choses ou vous mettre sur de fausses pistes. S’ensuivra une discussion assez tendre pour les faire toucher du doigt la réalité de certains risques. C’est un premier pas qui peut leur permettre de se rendre compte de la réalité de l’insécurité et surtout d’opter pour une mesure de sécurité. Ils accepteront les propositions après avoir compris l’enjeu.

C’est pour vous le moment de leur expliquer certaines fonctionnalités des réseaux sociaux. Commencez peut-être par les publications d’images et leur effet les minutes suivantes. Ils comprendront par exemple qu’une image publiée peut faire en quelques minutes le tour du monde. Des inconnus peuvent l’utiliser à différentes fins.

Le climat de confiance établi vous permettra d’avoir droit à des questions de leur part.

Un contrôle des interlocuteurs

Sur internet, on n’est jamais assez convaincu de la crédibilité d’une personne lorsqu’il s’agit de partager avec elle des informations sensibles. Parlez-en avec les apprenants en leur montrant qu’on peut bien usurper l’identité d’une personne. L’établissement de la confiance dans le monde virtuel est très facile mais très risqué. Ils doivent le savoir. Jouer à un jeu avec une personne en ligne n’est pas suffisant pour lui faire confiance. Assurez-vous qu’ils savent qu’il faut informer un adulte lorsqu’on est en contact avec un interlocuteur à comportements douteux.

Abordez la Cyber-intimidation

C’est la pandémie du siècle parce que l’internet devient de plus en plus une jungle de jeunesse. L’effet psychologique n’est pas toujours bénéfique pour l’apprentissage. Sans proximité physique, l’empathie est quasi inexistante. Il faut éduquer les apprenants à savoir qu’on peut atteindre leur psychologie par de simples images et ou messages. Pourtant tout ce qui est sur internet n’est pas vrai.

Il faut dans ce sens surveiller les ordinateurs de votre classe. Aujourd’hui, il y a des programmes qui vous permettent d’avoir un œil sur toute activité en ligne dans la classe.

Le recours à des outils de surveillance

Il est vrai que les apprenants ont une vie privée à respecter. Toutefois le recours à des outils de surveillance est acceptable pour savoir à quoi les apprenants accèdent sur les ordinateurs de la classe afin de savoir comment limiter non seulement l’accès à certains sites mais aussi le temps sur d’autres. Il faut télécharger l’antivirus pour les appareils Windows. C’est aussi dans l’intérêt de leur rendement scolaire et celui de tout le système.

Enseignez-les ce qu’est une donnée à caractère personnelle

Ils ne le savent pas souvent, c’est un domaine assez large dont on a accès dans le système formel d’apprentissage qu’à un niveau plus élevé. Non seulement qu’ils ne savent pas ce qu’est, mais ne savent pas aussi à quoi elle sert et à quoi elle peut servir dans l’avenir. Plusieurs informations sont livrées aux mauvaises personnes par ignorance. C’est une réalité que l’enseignant doit travailler à corriger progressivement avec des exemples à l’appui puisqu’il en existe.

Nouveau, Windows 11 disponible !

Moins 10% de remis avec le code : Windows 11

Version famille                                                                                     Version Pro