Pourquoi les entreprises devraient utiliser Windows Server

Le stockage de ses données, ainsi que l’administration de celles-ci, représentent généralement un dilemme de taille pour une société. La dernière version de Windows Server de Microsoft comporte plusieurs nouveautés qui permettent à la fois d’allier sécurité et accessibilité, quel que soit le type d’entreprise.

QU’EST-CE QUE WINDOWS SERVER ?

Windows Server est un système d’exploitation dont la version la plus récente est le Windows Server 2016. Il fait partie de la famille Windows NT, conçue pour les serveurs d’entreprise de tout type. Le Windows Server 2016 est la cinquième version du système d’exploitation et comporte de nombreuses nouveautés, qui en font le choix logique pour les dirigeants d’entreprise.

Parmi les nouveautés proposées par Windows Server, mentionnons la sécurité intégrée grâce à plusieurs niveaux de sécurité, qui sont eux-mêmes intégrés directement dans le système d’exploitation et qui protègent à la fois le site de l’entreprise ainsi que le Cloud.

Les nouveautés du Windows Server incluent également le Hyper-V, qui facilite la transition vers le Cloud. Le système d’exploitation rend plus aisée que jamais l’exécution des applications présentes, afin de les transformer en modèles à l’aide des conteneurs, des micro services et du Nano Server.

Acheter Microsoft Windows server standard 2016

Les avantages à utiliser Windows Server pour les PME et TPE

Les avantages de Windows Server pour les PME et les TPE ne sont plus à démontrer. À une époque où les entreprises sont régulièrement prises d’assaut par les pirates informatiques, les couches de sécurité permettent de détecter les activités malveillantes, menaçant le système d’exploitation de l’entreprise et ses scénarios d’usage.

Windows Server permet également à l’entreprise d’utiliser un système d’exploitation automatisé et solide avec des solutions de stockage défini par logiciel. C’est un excellent moyen de gérer et de réduire les coûts du système d’exploitation. L’entreprise profitera par ailleurs de l’utilisation de conteneurs pour les applications, perfectionnés de manière à comporter un minimum de modifications de code.

Il est aussi à noter que l’entreprise utilisant Windows Server pourra tirer profit des nouvelles licences du Cloud en créant des machines virtuelles dans Azure, économisant un montant important avec le Azure Hybrid Use Benefit.

LA GESTION DES LICENCES SIMPLIFIÉES

Chaque nouvelle version de Windows Server comporte une amélioration de la gestion des licences de manière à la simplifier toujours davantage. Il est même possible de gérer les clients sans licence avec une licence temporaire et une licence d’accès client. La licence est simplifiée de manière à s’adapter toujours mieux à l’évolution des infrastructures de l’entreprise et à ses besoins, tout en fonctionnant de manière supérieure avec le Cloud.

La grande innovation dans le domaine des licences de Windows Server est que le modèle par cœur remplace le modèle par processeur, tout cela dans le but d’aider à aligner les modèles public et privé du Cloud en un modèle unique. Pour un coût un peu plus élevé, la gestion des environnements Cloud multiples sera facilitée. Il sera nécessaire d’acquérir quelques licences additionnelles pour les serveurs les plus modernes, tandis que la situation restera la même pour les entreprises qui disposent en ce moment de serveurs bi-socket.

L’EFFICACITÉ DE DIRECTACCESS

Parmi les éléments les plus intéressants de Windows Server, DirectAccess n’est pas en reste. Cette fonctionnalité permet à l’entreprise de se connecter sans avoir besoin de passer par des connexions de réseau privé virtuel (VPN). Les clients utilisateurs n’ont donc pas à démarrer ou à arrêter les connexions, puisqu’ils sont branchés en permanence. L’administrateur a la possibilité de gérer les ordinateurs des clients chaque fois qu’ils sont en ligne.

DirectAccess coexiste maintenant avec RRAS. Ils peuvent désormais fonctionner sur le même serveur. Ses nouvelles fonctionnalités ciblent en particulier les petites et moyennes entreprises, afin qu’elles arrivent à se déployer plus rapidement et plus facilement grâce à un assistant de mise en route. Il suffit de quelques étapes pour procéder à la configuration automatisée.

Les clients de DirectAccess peuvent aussi accéder en même temps aux ressources LAN locales, à Internet et à l’intranet d’entreprise.

Utiliser Windows Server pour les espaces de stockage

Les entreprises qui optent pour Windows Server profiteront d’un espace de stockage supérieur avec le cache en écriture différée et la parité double. Le cache en écriture différée est conçu de manière à mettre en cache des opérations d’écriture aléatoires sur des disques SSD. Quant à la parité double, comme son nom l’indique, elle sert à stocker deux copies des informations de parité, ce qui représente une protection efficace contre une éventuelle panne de disque.

Les niveaux de stockage, quant à eux, déplacent les données les plus fréquemment utilisées vers un stockage plus rapide, tandis que les données les moins sollicitées sont dirigées vers un stockage moins rapide, soit le disque dur, tandis que les premières données sont stockées sur le disque SSD. Les performances sont donc optimisées, sans nuire à la capacité de stockage qui demeure considérable. L’applet de commande Set-FileStorageTier permet d’épingler des fichiers.

LE CLOUD COMPUTING

Avec le Cloud Computing, qui consiste en la mise à disposition de services hébergés sur Internet, Windows Server cible les entreprises qui adoptent des stratégies de scénarios d’usage vers le Cloud. Les scénarios déplacés pourront être gérés en parallèle avec ceux qui demeurent présents sur le site de l’entreprise.

Le grand avantage du Cloud Computing pour l’entreprise est que, grâce à lui, celle-ci n’a pas à gérer ni à créer des infrastructures en interne, se contentant de profiter de services informatiques à la demande. La grande majorité des services de Workload peuvent servir à se procurer les services informatiques présents sur le Cloud. Le paiement est à l’usage, l’entreprise n’a donc pas de frais supplémentaires à gérer.

Les entreprises utilisant le Cloud Computing adaptent leur performance à leur situation du moment. Lorsque la demande augmente, la capacité de traitement fait de même. Il existe trois formes de Cloud Computing : privé, public ou hybride.

Utiliser Windows Server, CONCLUSION :

Au moment de moderniser leur système d’exploitation, les entreprises de tous types ont tout intérêt à choisir Windows Server. Ses nouvelles fonctionnalités ont été développées justement dans le but de simplifier et d’améliorer la performance de n’importe quel système.

Dans notre prochain article, nous traiterons plus en détails des différence entre les serveurs Windows et Linux. Et n’hésitez pas à suivre notre page pour rester au courant de nos dernières publications !

Besoin d’un conseil sur nos produits ?

Toute l’équipe du site Boutique PcLanD est à votre disposition pour vous accompagner dans votre choix par téléphone au +33 (0)3 22 37 19 74 (nº gratuit) du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 13h30 à 18h30.

> via le formulaire de contact.